Choisir sa contraception

choisir sa contraception

Il existe aujourd’hui de nombreux moyens de contraception: anneau contraceptif, implant, patch, préservatif, pilule… Il est important de bien choisir celle qui vous correspondra le mieux, et qui sera adaptée à votre vie.

Les préservatifs

Les préservatifs sont le moyen de contraception le plus répandu. C’est le seul moyen de contraception permettant de lutter contre la transmission de maladies sexuellement transmissibles. Si le préservatif est correctement utilisé, son taux d’échec est de 2%.

L’anneau contraceptif

L’anneau vaginal est un moyen de contraception hormonal sûr avec 99,7% d’efficacité. Il faut le changer toutes les trois semaines. Il ne protège cependant pas des maladies sexuellement transmissibles.

L’implant

L’implant est un dispositif de contraception hormonale placée sous la peau, le plus souvent dans le bras. Son efficacité est proche des 100%. Il est actif dès les premières 24h suivant sa pose. Il ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles.

Le patch

Fonctionnant sur le même principe que l’implant et la pilule contraceptive, le patch délivre des hormones à travers la peau. Il doit être collé sur le bas de l’abdomen ou sur les fesses. Il doit être changé chaque semaine, le même jour. C’est un moyen de contraception aussi sûr que la pilule. Il n’y a cependant aucune protection contre la transmission des maladies sexuellement transmissibles.

La pilule contraceptive

La pilule contraceptive est aussi un moyen de contraception très répandue. Il faut prendre une pilule par jour, à la même heure. Les oublis mettent en péril l’efficacité de la pilule. C’est une méthode sûre à 99,9% s’il n’y a pas d’oublis. Elle ne protège pas non plus contre les maladies sexuellement transmissibles.

N’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin traitant, votre gynécologue ou encore dans un planning familial pour déterminer quelle contraception vous conviendra le mieux.